2 décembre 2022

Doom Breaker, périple en terre démoniaque

Dans l’univers de Doom Breaker, Zéphyr est le plus puissant des humains et le dernier survivant d’un monde complètement détruit par Tartaros, le Dieu des démons. Les Dieux, qui trouvaient la misère et le malheur des humains divertissants, souhaitent prolonger le spectacle et lui donnent ainsi une seconde chance, afin qu’il puisse remonter le temps et sauver l’humanité. Cette fois-ci, Zéphyr, qui conserve sa mémoire et part avec des aptitudes au combat surhumaines, compte bien faire payer dieux et démons !

Tous les lundis, le webtoon de Cheongdam, aussi appelé Blue-Deep, irrigue la plateforme Webtoon France. Déjà 41 épisodes sont dénombrés à ce jour, d’une saga qui rappelle à de nombreux égards son aîné Solo Leveling. Là aussi, un Chasseur de démons part du niveau 1 pour essayer d’atteindre le top, à la façon d’un RPG ou il lui faut explorer des donjons, vaincre des monstres de plus en plus coriaces et acquérir des pouvoirs et armes divers. Là aussi, la dimension fantastique est prononcée, avec un attrait particulier pour les scènes d’action léchées et des dessins de haute volée.

Pour exercer sa vengeance contre Tartaros, le Dieu des démons, mais aussi contre les Dieux qui ont révélé leur absence totale d’empathie pour la cause humaine, Zéphyr doit se souvenir de sa vie passée et ne pas répéter les mêmes erreurs. Lui qui n’était qu’un simple esclave au début, il devra intégrer l’ordre des Chasseurs et confondre les ennemis de l’Humanité : des Démons, mais également des traîtres humains qui se cachent parmi la population ! Seuls avantages de Zéphyr dans cette course contre la montre : des pouvoirs spéciaux donnés par les dieux -encore faut-il les maîtriser…-, et des réflexes de survivant acquis pendant l’Apocalypse !

 

 

Au rayon qualités, Doom Breaker n’a pas à rougir face aux autres webtoons d’action fantasy de la plateforme coréenne. Sans trop de tergiversations, nous sommes directement plongés dans un monde captivant, peuplé de magiciens, kobolds, Inquisiteurs et autres Démons impitoyables. Le chara design et le système de niveaux et de pouvoirs sont relativement classiques, mais assurent un spectacle jouissif, à défaut de vraiment se démarquer du reste du catalogue. Ne cherchez pas de personnages complexes et torturés ni d’intrigues à tiroir particulièrement complexes, Doom Breaker mise tout sur des combats fun et décomplexés, servis par un humour noir cinglant et des fourberies tordantes. Et c’est plus qu’assez pour l’apprécier et reprendre sa dose chaque semaine.

 

 

Mais n’est pas Solo Leveling qui veut : Doom Breaker n’est pas doté de la même intensité scénaristique, et évoque gentiment sans frôler le maître absolu du genre fantastique. Les plus exigeants se lasseront de ce clone de bonne facture, les autres sauront apprécier cette proposition tout de même très honnête.

 

Lire Doom Breaker sur Webtoon France.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.