29 novembre 2022

Le Prêtre du Soleil, un héros qui vous veut du bien

Kay joue un prêtre de la religion du Soleil dans le nouveau jeu à la mode, Miracle Dream Online. De nature altruiste, il a toujours été la cible de moqueries, mais il n’a jamais cessé d’aider son prochain, et ce, même s’il s’agissait de personnages de jeu vidéo ! Sans le savoir, ses bonnes actions allaient lui ouvrir la porte d’une quête très spéciale considérée comme irréalisable par les développeurs du jeu. Ils avaient tort. Assistez à l’avènement de Kay, le mythique « Prêtre du Soleil » !

En exclu sur Piccoma, Le Prêtre du Soleil est l’un de ces univers de fantasy qui a toutes les chances de faire parler de lui. Son héros benêt aide tous les PNJ (Personnages Non Joueurs) même si cela ne lui rapporte rien, et se construit une excellente réputation dans son village. Au hasard d’une quête en apparence ordinaire, il découvre qu’il a ses chances de devenir le prochain Prêtre du Soleil, le plus haut rang de la religion du Dieu du Soleil, Hellic. Sa bonté naïve et ses pouvoirs de guérison et de protection, qu’il a mises au service du plus grand nombre, s’en retrouvent récompensés !

Grimpant les niveaux, accumulant des points de compétence grâce à sa capacité spéciale de Vertu (s’il accomplit une bonne action, toutes ses capacités sont augmentées en même temps), l’alter ego virtuel du jeune Kay -dans la vraie vie sans emploi et sans études- est porteur d’un message humaniste d’assistance à son prochain, peu importe sa nature. Dans un univers de cupidité, où les ambitions de gloire et de fortune abreuvent tous les joueurs novices comme expérimentés, et même les développeurs qui ne sont pas à une ruse près pour leur soutirer de l’argent et du temps, la quête de Kay pour devenir un bon samaritain nous questionne sur nos choix moraux, notre rapport à la réalité et à la corruption.

Si la progression suivie par le héros se révèle assez linéaire, la fluidité du dessin pourvu par Bang Seungho, du studio Griffin, permet d’assister à des combats d’anthologie contre des boss monstrueux, magiques ou démoniaques, tirant judicieusement profit du sens de lecture vertical qui insuffle du vertige et de la démesure dans le récit. Une fresque héroïque, parfois palpitante, et surtout emprunte d’espoir, dont 27 épisodes ont été traduits pour l’instant.

Découvrir Le Prêtre du Soleil sur Piccoma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.