19 avril 2024

L.A.G. – MORT A TOUS LES ÉTAGES

Junghyuk est coincé dans L.A.G., un jeu vidéo grandeur nature … et surtout mortel. Double peine pour lui : chaque fois qu’il meurt, il ressuscite. Après une énième mort, il espère utiliser sa connaissance des épreuves pour enfin finir le jeu, mais ce dernier lui réserve des surprises…

Affronter des épreuves mortelles enfermés dans un endroit inconnu : c’est le cauchemar que vivent les joueurs de L.A.G. L’objectif ? Parvenir au dernier sous-sol. Les compétences et les armes de départ sont assignées au hasard, les monstres redoutables et les participants prêts à tout. La plupart y laissent la vie.

L.A.G., jeu mortel - L.A.G.

L.A.G. @PICCOMA

Pour Junghyuk, plus qu’un cauchemar, L.A.G. est un calvaire. Contrairement aux autres, il ne parvient pas à mourir. Il a été tué des centaines de fois, mais se réveille toujours à nouveau au tout début du jeu.

Ressuscité sans cesse - L.A.G.

L.A.G. @ PICCOMA

De nouveau mort après une trahison, il espère user de son expérience pour faire de cette nouvelle partie la dernière. Un avantage inattendu devrait le permettre. Mais il y a un souci : les épreuves, leurs difficultés, les adversaires et le plan des lieux … ne sont plus les mêmes. L’inchangeable L.A.G. se métamorphose. L’autre bémol ? Junghyuk craint bien que ce soit sa dernière vie….

Comme beaucoup de webtoons, L.A.G. est une adaptation d’un light novel, ou roman en ligne, publié sur la plateforme coréenne Daum. L’histoire originale est signée Apiro, et le webtoon est d’Amhyun.

NOTRE AVIS SUR L.A.G.

L.A.G. est un titre idéal pour les amateurs de jeux vidéo et de quêtes. Les fans du populaire Omniscient Reader apprécieront aussi le concept d’un protagoniste qui en sait plus long que les autres sur ce qui est à venir, et l’utilise à son avantage. C’est enfin une véritable histoire de survie, ou survival : impossible de prédire qui mourra, et quand.

Les points forts du webtoon ? D’abord, les mystères derrière la véritable nature du jeu, ses soudains changements et les ressuscitations constantes de Junghyuk. En effet, ils constituent l’intrigue principale et donnent un horizon à l’histoire. Ensuite, la découverte au fil des chapitres de chaque étage du sous-sol. De fait, c’est celle-ci qui maintient le lecteur en haleine, comme lors d’un jeu vidéo. On découvre avec plaisir la variété d’apparence des terrains et des monstres, et les compétences des joueurs.

Attribution de compétences - L.A.G.

L.A.G. @PICCOMA

Terrain de jeu de type forêt - L.A.G.

L.A.G. @ PICCOMA

Le design des monstres est la plupart du temps classique, mais il reste efficace, tout comme les scènes de combats. Par ailleurs, les considérations stratégiques pimentent l’aventure, ainsi que les dilemmes psychologiques. Cette personne est-elle digne de confiance ? Dois-je les aider ? Dois-je les tuer ? Autant de questions auxquelles Junghyuk doit constamment répondre au fil de ses épreuves.

Monstre de type "revenant" - L.A.G.

L.A.G. @ PICCOMA

Méfiance entre participants - L.A.G.

L.A.G. @PICCOMA

Enfin, côté personnages, on apprécie la diversité de niveau, d’ethnicité et de mixité des personnages. L’univers du jeu vidéo vient avec son lot de femmes plantureuses, de tenues parfois légères et de poses exagérées, mais elles sont relativement peu sexualisées outre mesure.

Attention : L.A.G. est destiné à un public averti. Mais si vous n’avez pas de mal avec la mort, le sang et les corps démembrés, n’hésitez pas à lui donner une chance.

L.A.G. est en cours de publication chez PICCOMA et paraît tous les vendredis. Découvrez-y les 44 premiers chapitres.

Vous aimez les webtoons tirés de concepts de jeux vidéo ? Découvrez X & ASH.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *