19 mai 2024

Sweet divorce – parfois mieux vaut être seule que mal accompagnée.

Un mari volage qui mériterait quelques baffes (sorry c’est sorti tout seul). Une héroïne douce et qui ne manque pas de courage, le tout enrobé de sucre et de crème fouettée. Vous laisserez vous tenté par la pâtisserie d’Érin.

Résumé : mariée à Raymond von Lebensberg, le séduisant héritier impérial, Érin file le parfait amour. Ou pas ! Son époux la délaisse pour s’occuper de sa maîtresse, tout en colportant des rumeurs sur elle… Alors quand Raymond lui demande le divorce, elle accepte avec joie ! ça tombe bien, elle a un projet : ouvrir sa propre pâtisserie.

Erin aura-t-elle sa part du gâteau ou se fera-t-elle casser du sucre dans le dos ?

Notre avis :

Erin, qui était une épouse malheureuse et délaissée par son mari, se découvre des ailes lorsque survient le divorce.

C’est une renaissance pour celle qui a vécu en retrait pendant si longtemps, de pouvoir enfin vivre pour elle-même et de réaliser ses rêves.

Il est clair que la vie n’a pas été simple pour elle, mais aidé de sa détermination, de sa fidèle Melly et de chevaliers servants, Érin est prête et elle ne se laissera plus marcher sur les pieds.

 Toutefois, certains ne sont pas favorables à ce changement, et pourraient être prêt à certaines extrémités pour accélérer le divorce, d’autant plus que l’empereur est de retour et est manifestement mécontent du divorce de son petit-fils.

La tâche s’annonce moins aisée que prévu, mais Érin n’a pas encore dit son dernier mot.

Vous reprendrez bien une part de gâteau monseigneur ?

 

Vous pouvez retrouver ce titre gourmand directement chez Piccoma tous les lundis.

 

Wren.A

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *