9 février 2023

Interview : Goupeline, auteure de Philophobie

Connaissez-vous PHILOPHOBIE  ? Ce webtoon qui aborde les problèmes liés aux relations amoureuses et où Lucile, 24 ans, doit extérioriser ses vieux démons afin de pouvoir vivre une romance saine avec son nouveau petit copain. Imaginé par Goupeline, PHILOPHOBIE est sorti sur Webtoon entre 2021 et 2022, et comptabilise 50 chapitres intenses.  Et c’est au Festival de Monteux, dans le Vaucluse, que l’équipe de Webtoon Actu a rencontré la pétillante Goupeline. Elle a gentiment accepté de répondre à nos questions !

Webtoon Actu : PHILOPHOBIE parle de la peur de s’engager, de tomber amoureux. D’habitude dans les webtoons, on parle plus de romance classique. Qu’est-ce qui vous a poussée vers ce thème ?

Goupeline : Plusieurs choses : d’abord mon vécu personnel et le fait de voir des clichés un peu partout dans beaucoup de webtoons. Je me disais que pour moi ça n’a pas vraiment ressemblé à ça, et apparemment pour d’autres aussi. J’ai eu pendant longtemps des témoignages de personnes qui avaient eu des histoires catastrophiques avec des personnes toxiques ou des pervers narcissiques. Je suis tombée par hasard sur des chaînes YouTube qui diffusaient des témoignages ou des petites séquences vidéos animées qui en parlaient. Ça m’a fait tellement de bien de voir ça que j’ai eu envie d’écrire là-dessus à mon tour. Peut-être que si j’écrivais sur ce que j’avais vécu d’autres gens se diraient « Ah, je ne suis pas tout seul ». L’amour ça peut ressembler à autre chose, la vie n’est pas un conte de fées mais ça peut être bien quand même.

Lucile, l’héroïne, affronte ses peurs et ses erreurs tout au long de votre série. Était-ce difficile d’écrire sur une héroïne aussi brisée par sa vie sentimentale ?

Oui pour plusieurs raisons : j’ai dû me replonger dans des moments vécus qui étaient compliqués. J’ai également demandé des témoignages pour m’aider, et écouter ces histoires ça été aussi très difficile. Après il y avait toute la complexité pour mettre tout ça en scène, pour que ce soit compris et ressenti par le lecteur. Il y a eu des moments plus difficiles que d’autres selon les chapitres (rires) !

Tous les ex de Lucile ont un avatar cauchemardesque qui les représente. Qu’est-ce qui vous les a inspirés ?

En général c’est la nature de leur relation qui sont soit très violentes, soit très brutales. Par exemple on a l’agression entre Romain, Annabelle et Lucile à l’époque du lycée qui est très violente et lui fait un choc. Du coup elle voit cette espèce d’avatar monstrueux et très fort qui la chasse avec à côté une petite harpie furie qui la poursuit. À côté de ça il y a des relations longues comme avec Fabien qui est plus comme un serpent et s’immisce doucement dans ses habitudes, son quotidien, et qui l’empoisonne petit à petit.

Dans PHILOPHOBIE, vous abordez des thèmes difficiles comme l’abus, le harcèlement, la manipulation, pourtant la série reste positive, comment arrivez-vous à garder cet équilibre ?

Je ne sais pas (rires) ! Déjà je savais que pour souffler il me fallait des moments plus joyeux. Et puis en soi la vie, même avec beaucoup de moments négatifs, a toujours des moments positifs. C’est pour ça que j’essayais de montrer quand même des chapitres un peu plus light qui temporisent un peu toute cette tension et ce drame, avec des recettes ou des blagues. Après, les personnages eux-mêmes ont quelque chose de pétillant, Maya par exemple, le petit chien, est un comic relief très mignon qui m’a bien servi. J’essaye de jongler avec l’idée que là où il y a du mal il y a aussi du bon.

À quoi ressemblerait votre propre avatar cauchemardesque ?

Je pense qu’en fait ce serait la négaLucile qu’on voit, l’espèce de Lucile renardesque aux cheveux rouges. Vu que Lucile est à la base inspirée de moi, je pense que je suis mon propre avatar cauchemardesque dans mes meilleurs jours (rires).

Quel serait votre conseil pour ceux qui aimeraient se lancer dans le webtoon ?

Un conseil : allez-y ! Faites-vous plaisir. Le principe ce serait surtout de vous amuser et de ne pas négliger la typographie et les bulles s’il vous plaît, mais lancez-vous déjà parce que la communauté webtoon est super sympa. J’ai toujours eu de bons retours, il faut juste se préserver un peu, les commentaires ça fait toujours du bien. Et en fait, il n’y a qu’en faisant qu’on apprend et qu’on avance. J’ai changé radicalement de niveau et de style entre le premier chapitre de PHILOPHOBIE et le dernier donc si moi j’ai fait ça, les autres venez. Entrez dans la magnifique famille du webtoon, ça va être incroyable (rires) !

Découvrez PHILOPHOBIE sur Webtoon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.