19 avril 2024

Interview de Julie Ducasse, élève de L’EIMA

Aujourd’hui, c’est Julie Ducasse, une élève de l’EIMA qui a accepté de se prêter au jeux des questions-réponses concernant le webtoon, ses études, ses aspirations et ses projets.

Bonjour Julie, merci d’avoir accepté de répondre à quelques questions dans le cadre de notre dossier sur l’EIMA.

Peux-tu nous dire dans quelle classe tu es ?

Bonjour ! Je suis en première année de spécialisation Illustration et Visual Development à l’EIMA.

La spécialisation arrive après les trois premières années. Ce qui fait que tu es élève en quatrième année. Qu’est-ce qui t’a amené à vouloir apprendre la BD et à intégrer cette école ?

Haha, attention : manga, pas BD ! C’est une petite différence très importante de part, entre autres, leurs styles de narration. Mais pour ce qui est d’apprendre à en créer, j’ai une histoire assez « classique » : j’ai toujours lu des mangas, j’ai toujours dessiné, et j’ai toujours aimé raconter des histoires. J’ai tenté plusieurs petites choses de mon côté mais je n’avais clairement pas les codes pour réellement faire du manga ; et puis je suis tombée sur une brochure de l’EIMA par hasard… Et voilà !

As-tu déjà eu une première expérience Webtoon ? Et si oui, peux-tu nous en parler ?

Alors en effet, j’ai eu l’occasion de réaliser le début d’une histoire à l’occasion d’un concours. Ça a été un peu compliqué de respecter la deadline, mais maintenant que cette première expérience est passée, je sais au moins les erreurs à éviter… Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, je ne vais pas trop m’étaler mais il s’agit d’une enquête dans un contexte de fantasy ; le héros reçoit les souvenirs d’une personne manifestement décédée, et cherche dès lors à résoudre les circonstances de ce décès. Ce que j’ai réalisé dans le cadre du concours n’était que l’introduction, mais dès que l’occasion se présentera j’ai hâte de pouvoir continuer cette histoire !

Sur quelle plate-forme aimerais-tu publier ?

Je n’ai pas vraiment de préférence, faute de ne pas assez connaître les spécificités de chacun ; mais Webtoon, Webtoon Factory et Izneo me semblent intéressants (mais bon je ne vais pas vous mentir : clairement si l’occasion se présentait de publier je ne ferais pas la difficile :-).

A tes yeux, quels sont les avantages et inconvénients du webtoon par rapport à d’autres formats de BD papier ou numérique ?

C’est accessible ! Et par là je veux dire que c’est vraiment un format parfait pour la lecture sur smartphone – un outil que pratiquement tout le monde possède. La lecture verticale est super dynamique ! Un autre avantage est que l’on peut jouer avec les médias, rajouter de la musique sur des passages spécifiques, ou même du mouvement (quelque chose que j’ai vu fait sur Webtoons.com) – ça offre une liberté de création que je ne retrouve pas vraiment ailleurs. Après c’est vrai que l’on perd la sensation physique de l’objet, du papier ; c’est bien moins satisfaisant à collectionner que les formats papier. On perd un peu la beauté d’une grande double page également, mais je ne pense pas que l’on lise un webtoon avec la même intention qu’une BD ou roman graphique.

Sur quels projets travailles-tu en ce moment ?

J’ai fait une petite pause sur le webtoon envoyé en concours et je travaille actuellement sur un autre projet ; j’hésite encore à l’adapter en manga ou en webtoon, les deux formats ont des intérêts bien différents, que ce soit pour la couleur ou la façon dont le regard du lecteur est guidé. Mis à part ça, je travaille entre mes cours sur les décors d’une petite animation (rien à voir, je sais haha), et sur la planification d’autre petits (et plus gros) projets d’histoires pas encore assez définies.

Où peut-on te suivre pour connaître tes travaux ?

On peut me suivre sur mon compte Instagram, @_du_kas_ !

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

L’avatar de Julie dessinée par elle-même ! Notez le travail discret de la trame à pois en filigrane et le jeux des couleurs pour les ombrages

David

David Neau

Scénariste pour le jeu vidéo, le cinéma et le podcast, Auteur-dessinateur de la BD numérique Zéda, Chroniqueur Web sur la BD sous toutes ses formes, Réalisateur de courts-métrages animés, Formateur à la BD numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *